Logo Kanton Bern / Canton de BerneBEinfo - Le magazine du personnel de l’administration cantonale
  • de
  • fr

Les chemins vers la bonne santé

La nouvelle campagne de santé « Salute! » débutera le 14 novembre 2022. Christine Schmidhalter est responsable de la gestion de la santé en entreprise au canton. Elle nous explique les bénéfices de « Salute ! » pour les agentes et les agents cantonaux.

Quel est le lien entre Ferdinand Hodler et ma santé ?

Notre campagne « Salute! » veut montrer qu’il y a plusieurs manières de prendre soin de sa santé. L’art est l’une d’entre elles. Le tableau de Ferdinand Hodler que nous présentons dans notre vidéo met à l’honneur la nature et les montagnes. Il souligne l’importance de s’aérer l’esprit et de bouger. Des études mettent en évidence de multiples effets positifs : en plus d’améliorer notre condition physique, le contact avec la nature a également une action bénéfique sur notre mental. Contempler un paysage verdoyant, des reliefs et la nature d’une manière générale est bon pour le moral. À cela s’ajoute un autre aspect bénéfique pour la santé : cette toile est exposée dans un musée, un endroit généralement calme, où l’on peut se ressourcer et mettre de l’ordre dans ses idées. Et pourquoi pas aussi pendant la pause de midi?

L’Office du personnel sort un peu des sentiers battus avec sa nouvelle campagne de promotion de la santé. Quel est le concept ?

« Salute » renvoie à la notion de « salutogenèse », une approche selon laquelle l’être humain dispose de nombreuses ressources pour préserver sa santé. Le nom de notre campagne est une combinaison entre le terme « salutogenèse » et la formule de salutation « salut   ». Le but n’est pas d’assigner aux membres du personnel des objectifs, comme boire deux litres d’eau ou de thé par jour, mais de faire en sorte que chacun ou chacune trouve une formule qui lui convienne, qui lui plaise et qui lui soit bénéfique.

Pourquoi participer à cette campagne de promotion de la santé ?

Parce qu’elle s’attaque au thème de la santé psychique. Or la santé psychique se gère de manière encore plus individuelle que la santé physique. Demander à quelqu’un comment il ou elle évacue son stress au quotidien ne nous sera pas d’une grande utilité car le stress est ressenti différemment d’une personne à l’autre. Il n’existe pas d’indicateur commun pour mesurer le niveau de stress global. Dans cette campagne, les collaboratrices et les collaborateurs peuvent déterminer librement leurs besoins et choisir la proposition qui leur convient. Pour décompresser, certains iront se ressourcer au jardin botanique de Berne ou dans un autre parc proche de leur lieu de travail, tandis que d’autres préféreront écouter un podcast. Il faut aussi dire que prendre part à une telle initiative est plutôt amusant.  

L’idée n’est donc pas que les collaboratrices et les collaborateurs se contentent de consommer des contenus devant l’écran. Ils doivent en faire quelque chose ? 

Tout à fait. La campagne « Salute! » et nos offres visent également à les inciter à passer à l’action, en solo ou avec une collègue ou un collègue. Nous voulons créer des liens entre les employés et encourager les échanges.

Pourquoi mettre l’accent sur la santé psychique ?

Pour nous, c’était la suite logique de notre dernière campagne « Bern vital », qui était axée sur la santé physique. Le coronavirus n’a pas été l’élément déclencheur de ce choix. Nous avions déjà décidé d’aborder ce thème et de proposer une offre préventive avant la pandémie. À notre connaissance, les absences pour cause de maladies psychiques ne sont pas plus nombreuses qu’auparavant. Vous remarquerez du reste que nous lançons la campagne « Salute » en novembre, un mois connu pour sa grisaille. L’idée est aussi de l’égayer en l’agrémentant de surprises qui agiront comme des rayons de soleil. Un peu à la manière d’un calendrier de l’avent. 

Interview: Catherine Arber

Photo: Adrian Moser

Salute! C’est quoi ?

Salute! est une campagne de prévention de l’administration cantonale bernoise destinée à promouvoir la santé de l’ensemble de son personnel. Son but est d’encourager les collaboratrices et les collaborateurs à engager une réflexion sur leur santé. Pour ce faire, ils peuvent s’appuyer sur une panoplie d’informations mises à leur disposition dans différents formats.

Tous les agents et les agentes du canton de Berne peuvent participer à cette campagne de prévention de trois mois en s’inscrivant sur le site web www.be.ch/salute. Ils auront ensuite accès à des vidéos, à des podcasts et à des blogs. Le site regorge d’informations et de propositions pour favoriser son bien-être personnel, y compris au travail. Les offres peuvent être likées et partagées avec des collègues.

Chaque semaine, les personnes inscrites recevront un courriel renvoyant vers de nouveaux contenus. La campagne débute le 14 novembre.

Partager